Ils sont plus de deux cents, travaillant dans les principaux domaines de l’accompagnement aux recours à la CNDA et aux dossiers de réexamen, à l’interprétariat et à la traduction, à l’accueil en permanence, l’accueil d’urgence ou celui des familles le mercredi après-midi, aux cours de français, à l’animation de rencontres pour présenter la situation des demandeurs d’asile et l’action de CASAS.